ALPHA BLONDY & THE SOLAR SYSTEM

  • Black Facebook Icon
  • Icône social Instagram

EN

Alpha Blondy is among the world's most popular reggae artists. With his 12-piece band "Solar System", Blondy offers a reggae beat with a distinctive African cast. Some of his best known songs include Cocody Rock, Jerusalem and Apartheid Is Nazism. Over the years, the man who put Ivory Coast on the reggae map by proving the genre was not exclusive to Jamaica, have remained close to his mission to dispense a message of peace and reconciliation (he has been nominated Ambassador for the peace in Ivory Cost by the United Nation).

 

Vision was released in April 2011 and it is pure, vintage Blondy – politically conscious and lovingly fine-tuned. As usual Alpha produced, wrote and sang the whole of this visionary album, with the help of The Solar System, his faithful gang of musicians from Barbados, France, Ivory Coast and Jamaica, shining through the glimmering brass parts, brazen rhythms, hypnotic basslines.

Contact booking : michel@mediacom-tour.com

FR

30 ans de carrière, plus de quinze albums à son actif, un nombre incalculable de concerts, Alpha Blondy est sans doute la star internationale la plus populaire du reggae depuis la mort de Bob Marley. 

 

Celui qui a mis la Côte d’Ivoire sur la carte du reggae en prouvant que ce rythme n’était pas réservé à la Jamaïque parcourt le globe avec son groupe, le Solar System. De Kingston à Jérusalem, son message est universel et touche ceux qui rêvent d’un monde plus juste. Il exprime par ses chansons les préoccupations d'un continent africain en pleine mutation. Chez lui, en Côte d’ivoire, Alpha Blondy est apparu comme la voix des sans voix jusqu’à devenir symbole d’espoir.

 

Vision (Wagram, Avril 2011) est disque d’or, et Alpha s’est consacré à l'automne 2012 à son combat pour la paix en Côte d’Ivoire aux côtés du Président Ouattara pour la Caravane de la Réconciliation, cette série de concerts à travers tout le pays en plateau avec Tiken Jah Fakoly, Magic System, Meiway…

 

Concert enregistré au Bataclan - Paris le 16 novembre 2018